Booking DIY : comment organiser son 1er live

Jouer en live est certainement l’un des rêves ultimes de tous les musiciens. C’est l’occasion de montrer à un public ce que l’on a fait pendant des heures, des jours, ou encore des années. De plus, les concerts peuvent devenir une source sûre de revenus pour un musicien, une fois que celui-ci est bien installé.

Bien-sûr, il est difficile de faire de ce rêve une réalité. Il y a plusieurs raisons à cela : une étant le nombre de groupes étant déjà sur le marché. Il y a une multitude de talentueux musiciens qui méritent une place sur scène et seulement si peu d’endroits disponibles.

Avant d’attirer les yeux et les oreilles d’un producteur, vous devez travailler en tant que musicien indépendant. Voici quelques astuces pour programmer votre première date et éviter les erreurs de débutants.

Comment choisir la meilleure salle de concert?

La première question à se poser est : dans quel type de salle de concert ais-je envie de me produire? La sélection commence souvent par sa propre ville, à juste valeur. Vous connaissez déjà la scène locale, avez des amis et un réseau de connaissances qui peuvent se rendre à vos concerts et vous soutenir.

La taille de la salle importe peu. Souvenez-vous qu’il s’agit de votre premier concert et que vous aurez donc, probablement, une audience restreinte. Renseignez-vous sur les salles de concerts au line-up intéressant grâce à votre meilleure arme : internet. Sans oublier votre connaissance des salles de la région et vos contacts existants.

Qui devez-vous contacter?

Comment trouver la meilleure personne à qui parler? Si vous n’avez pas la chance d’avoir un ami qui organise des concerts, il va vous falloir trouver un contact par vous-même. Il y a plusieurs manières de vous procurer ces informations, comme sur le site web de la salle en question. Évitez surtout d’écrire à info@, car ce genre d’adresses ne sont pas vérifiées très régulièrement.

Une autre manière de contacter les gens est via les réseaux sociaux. Facebook a une multitude d’informations utiles, et est très souvent utilisé lorsqu’il s’agit de réseauter. Trouvez la page de la salle de concert qui vous intéresse, puis cliquez sur la partie « Event » sur le côté gauche. Cliquez sur un évènement, et vous pourrez voir qui est l’organisateur. Ajoutez en ami cette personne ou agence, ou essayez de trouver une adresse mail. N’oubliez pas d’utiliser LinkedIn également!

Pourquoi ne pas essayer de vous rendre directement dans la salle en personne? Certains promoteurs apprécient l’approche!

Comment rencontrer l’organisateur : le temps c’est de l’argent!

Vous avez enfin trouvé les détails de l’organisateur d’évènement dans la salle qui vous intéresse, voilà le temps de retrousser vos manches et de lui envoyer un email. Vous pouvez dire beaucoup de chose, mais je me limiterai à l’essentiel ici, le reste sera pour un autre article.

Gardez les choses simples. Vous avez juste besoin d’une phrase d’accroche qui explique pourquoi vous voulez vous produire dans cette salle, quelques lignes sur vous et quelques liens vers votre travail. N’oubliez pas d’inclure un lien vers une vidéo live et un vers votre dernier morceau. Un lien vers votre page SoundCloud peut être un atout, car beaucoup de promoteurs aiment juste écouter plus que voir. Si vous avez une page Facebook, redirigez-les également vers celle-ci.

Les organisateurs d’évènementiels sont souvent submergés de travail et n’ont que quelques dates de disponibles. Leur boite mail est souvent pleine et ils ne s’intéressent souvent qu’à une chose : la musique. Alors allez droit au but : votre musique.

Créez un compte gratuitement

Comment négocier un cachet pour votre premier concert

Vous avez reçu une réponse de l’organisateur : il est intéressé! La prochaine étape? Une fois les disponibilités et une date fixée, la négociation commence. Une règle : laissez-les mener les négociations, et demandez seulement quelques informations utiles, comme :

TAILLE : Il est nécessaire de savoir quelle est la taille de la salle de concert, afin de déterminer le prix d’entrée et d’estimer les bénéfices de la soirée.

TYPE DE SALLE ET TAILLE : Combien de salles y a-t-il? Où allez-vous jouer exactement? Évitez les mauvaises surprises, beaucoup de salles de concerts on une salle principale et une salle « B ».

PROMOTEUR : Est-ce un organisateur privé où appartient-il à une compagnie? Il est utile de savoir à qui vous vous adressez.

SPONSORS : Si votre événement est sponsorisé, vous pouvez demander un cachet plus élevé.

PRIX DU TICKET : Le prix d’un ticket vous aidera à déterminer les bénéfices, mais n’oublier pas d’inclure vos coûts dans le prix total.

OFFRE / BUDGET : Vous n’aurez pas forcément une réponse directement, mais il est toujours utile de savoir où vous vous situez ici et quels sont vos objectifs.

HEURE DU DÉBUT : Quand allez-vous sur scène et quelle longueur sera votre set.

CONTACT : Demandez toujours un numéro de téléphone et qui sera votre contact principal lors de la soirée.

D’AUTRES GROUPES JOUANT LE MÊME SOIR : Cela vous aidera à comprendre le contexte et surtout de voir comment le budget a été prévu.

Une fois toutes ces informations en main, vous pourrez décider du montant que vous pouvez demander à l’organisateur. En fin de compte, le but est de jouer. Ne soyez pas trop rigide et essayez de faire la part des choses. Bonne chance!

Créez un compte gratuitement